L’association Gaïa-Paris

Nous partons de la demande et des projets des personnes afin qu’elles puissent améliorer le contexte social, médical et psychologique de l’usage de drogues et in fine mieux prendre en compte leur propre santé

Issue des projets innovants et militants de Médecins du Monde dans le domaine de la réduction des risques et des dommages liés à l’usage de drogues, Gaïa-Paris est une association qui gère depuis 2006 deux établissements médico-sociaux agréés et financés par l’Agence régionale de santé, un centre de soins d’accueil et de prévention en addictologie (CSAPA), et un centre d’accueil, d’accompagnement et de réduction des risques pour usagers de drogues (CAARUD).

Nous travaillons avec les personnes usagères de drogues dans un objectif de réduction des risques. L’abstinence n’est pas un but en tant que tel et nous partons de la demande et des projets des personnes afin qu’elles puissent améliorer le contexte social, médical et psychologique de l’usage de drogues et in fine mieux prendre en compte leur propre santé

L’association a pour objet de :

  • Rencontrer et prendre en charge toute personne usagère de substance psychoactive et ceci dans ses dimensions médicales, sociales et psychologiques en appliquant les principes de la politique de réduction des risques et des dommages liés à l’usage des drogues ;
  • Développer des actions de prévention, d’information et de mobilisation auprès des personnes usagères de drogues ;
  • Informer le public sur les principes et les actions de la réduction des risques ;
  • Informer les autorités sanitaires et les associations communautaires sur les dysfonctionnements observés dans l’accueil et la prise en charge des personnes usagères de drogues ;
  • Mettre en œuvre des travaux de recherche action et d’évaluation dans le champ des addictions et de la réduction des risques ;
  • Former et informer tous les professionnels intervenant dans le champ médico-social, sanitaire, de l’insertion sociale et professionnelle ainsi que tous public ou salariés d’entreprise, sur les addictions et la réduction des risques ;
  • Développer et intégrer des réseaux nationaux et internationaux de réduction des risques liés à l’usage des drogues

2004 —
La loi reconnaît la place et les avancées significatives de la réduction des risques.

Issue des projets innovants et militants de Médecins du Monde dans le domaine de la réduction des risques et des dommages liés à l’usage de drogues, Gaïa-Paris est une association qui gère depuis 2006 deux établissements médico-sociaux agréés et financés par l’Agence régionale de santé, un centre de soins d’accueil et de prévention en addictologie (CSAPA), et un centre d’accueil, d’accompagnement et de réduction des risques pour usagers de drogues (CAARUD).

Nous travaillons avec les personnes usagères de drogues dans un objectif de réduction des risques. L’abstinence n’est pas un but en tant que tel et nous partons de la demande et des projets des personnes afin qu’elles puissent améliorer le contexte social, médical et psychologique de l’usage de drogues et in fine mieux prendre en compte leur propre santé.

Histoire

1er programme d’échange de seringues français créé à Paris par Médecins du Monde, dans l’illégalité et face à l’urgence en matière de santé publique. Action mobile de proximité et mise en place d’automates distributeurs de seringues.